Journées européennes du patrimoine

Patrimoine ferroviaire

Du 18 septembre 2021 au 19 septembre 2021

Cette année, le Mémorial de l'internement et de la déportation met à l'honneur le patrimoine ferroviaire, un des thèmes des journées européennes du patrimoine au travers du destin d'Henri Lang, ingénieur et haut fonctionnaire de la SNCF, arrêté dans le cadre de la "rafle des notables", interné à Compiègne et mort en déportation.

Le Mémorial a également le plaisir d'accueillir Madame Marie Börsch qui nous fait l'honneur de venir présenter son documentaire sur les "Baby Cages" détenus dans le camp de prisonniers allemands d'Attichy, le CCPWE#15 (Continental Central Prisoners of War Enclosures#15), situé à quelques kilomètres de Compiègne.

Le samedi 18 septembre

 

14h30

+ Visite guidée des expositions temporaires « Comès » et « Beate et Serge Klarsfeld, un combat contre l’oubli » (sur réservation)

 

16h00

+ Projection du film documentaire « Baby Cages » de Marie Börsch (Les films en vrac – 2021)

Dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, Hitler nie l’évidence d’une défaite annoncée. Dans une tentative démente d’inverser le cours de la             guerre, il alimente son armée en recrues de plus en plus jeunes. Soumis à la propagande nazie dès leur plus jeune âge, ces petits soldats sont envoyés dans des combats perdus d’avance où ils se battent pour la plupart avec fanatisme.

Dans leur progression, les Alliés découvrent avec stupeur que, parmi les innombrables prisonniers de guerre allemands, se trouvent aussi des enfants.

Environ 10 000 de ces jeunes combattants seront faits prisonniers par l’armée américaine et envoyés dans le camp d’Attichy, à proximité de Compiègne, dans l’Oise, où ils seront séparés des adultes afin d’être rééduqués dans une section spéciale appelée « Baby Cages ».


SÉANCE SUIVIE D’UN DÉBAT EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE

 

Le dimanche 19 septembre

 

10h30

+ Visite guidée du parcours permanent (sur réservation)

 

14h30

+ Visite guidée des expositions temporaires « Comès » et « Beate et Serge Klarsfeld, un combat contre l’oubli » (sur réservation)

 

16h00

+ Conférence de Mme Nathalie Hababous-Bibas, auteure du livre Henri Lang, 1895-1942 - Un dirigeant de la SNCF mort à Auschwitz, publiée en 2021 chez Little Big Man éditions

12 décembre 1941, 6 heures du matin. Des Feldgendarmes se présentent au domicile d'Henri Lang. Ils le conduisent à l'Ecole militaire où sont regroupés les        autres hommes arrêtés par les Allemands ce matin-là. Ils sont 743. Ce sont presque tous des "notables". Tous sont juifs. Ils sont conduits le soir même à       Compiègne, au camp d’internement de Royallieu, où ils seront détenus durant trois mois dans d'indignes conditions.

Rien ne pourra empêcher la logique bureaucratique implacable des forces d'occupation allemandes. Le 27 mars 1942, c'est la déportation à Auschwitz par le           premier "train spécial" venant de France. Henri Lang y meurt d'épuisement le 21 mai 1942.

Dans le cadre de la mise à l’honneur cette année du patrimoine ferroviaire, Mme Nathalie Hababous-Bibas tiendra une conférence sur le parcours de cet ingénieur et haut fonctionnaire de la SNCF, arrêté dans le cadre de la "rafle des notables", interné à Compiègne et mort en déportation.