Exposition « L’orchestre du Bloch 12 »

La musique dans le système concentrationnaire nazi

Du 21 février 2018 au 19 avril 2018



Qui se souvient aujourd'hui de Viktor Ullmann, Karol Rathaus ou Franz Schreker? A qui parlent encore les noms d'Alfred Tokayer, Stefan Wolpe, Erich Zeisl ou Aldo Finzi? Certains de ces compositeurs jouaient pourtant un rôle important sur la scène musicale européenne avant l'arrivée du nazisme au pouvoir, et ont laissé des œuvres parmi les plus importantes du patrimoine musical mondial. D'autres, encore en début de carrière, ne virent jamais s'accomplir les promesses de leur talent. Parmi les victimes du Troisième Reich, le cas de ces « voix étouffées » revêt de fait un caractère unique. Représentant de courants esthétiques très divers et majoritairement juifs, ils furent contraints à l'exil ou déportés en raison du caractère supposé « dégénéré » de leur musique.

Leur rendre cette justice est tout l'objet du Forum Voix Étouffées, fondé en 2003 par le chef d'orchestre et compositeur Amaury du Closel.

Afin de faire connaître ces «voix étouffées», le FVE et Le Mémorial présenteront du 21 février au 2 avril 2018 l’exposition L'Orchestre du Block 12 : La musique dans le système concentrationnaire nazi. Cette exposition présente le rôle de la musique dans le système concentrationnaire national-socialiste de la prise de pouvoir par Hitler en 1933 jusqu’à la chute du IIIème Reich.

Vous y découvrirez la vie méconnue de ces compositeurs à travers un parcours thématique et une médiation particulièrement adaptée à un public scolaire.